10 Stratégies pour bien choisir sa bouteille de vin

Il y a toujours une bonne occasion de boire du vin. Mais la première chose à laquelle vous devez penser avant de choisir votre vin est de savoir pour quelle occasion vous le réserver.  Quel vin choisir et pour quelle occasion ? Cherchez-vous à boire un bon verre de vin pour vous divertir après une longue journée ?  Vous avez prévu de faire la fête entre ami(e)s ou bien une soirée en tête à tête ? Ou vous cherchez plutôt quelque chose que vous pouvez déguster pour accompagner un bon plat avec votre famille ? En tenant compte de l’occasion, vous pouvez alors vous demander si vous voulez un vin qui plaira à tout le monde, un vin qui accompagnera différents repas, ou un vin rien que pour vous ? Pour y voir plus clair, voici quelques exemples d’occasions que nous rencontrons souvent dans nos vies et les choix qui s’offrent à nous.

 

Vin fêtes entre amis

 

Le vin idéal pour faire la fête avec ses ami(e)s

C’est samedi soir, vous avez prévu de passer la soirée entre filles et de faire la fiesta. Au programme : apéritif dinatoire, verrines, chips et gossipage… Vous recherchez une bonne bouteille pour rire et prendre du bon temps entre copines.  Face à la diversité des petits plats et grignotages, privilégiez un vin blanc sec en mode apéritif que tout le monde appréciera. Optez par exemple pour un Chablis, un Bourgogne-Alligoté, ou plus fruité pour un Mennetou-Salon. Ces trois options, servies bien frais, sont généralement très appréciés pour leur coté désaltérant, qui accompagne facilement les mets un peu salés ou un gras.

Une autre alternative est d’opter pour un rosé qui s’accordera avec presque tout. Le rosé possède des arômes de fruits et de fleurs, avec une légère acidité accompagnera formidablement vos apéritifs dinatoires. Il se marie très bien avec le saumon fumé, les salades estivales, les tartes, la charcuterie et les tapas à l’espagnole. Vous ne serez jamais déçu avec un bon rosé type… 

 

Le vin idéal pour un repas de famille

Pour le traditionnel repas familial du dimanche, il est de bon ton de démarrer le repas avec un vin blanc pour accompagner vos entrées. Pour un poisson fumé, des salades ou des terrines de poissons, nous vous recommandons un vin moelleux ou un vin blanc sec. Privilégiez soit Bourgogne blanc de la Côte de Beaune, ample et rond en bouche, soit ou un vin blanc sec fruité, type Sylvaner ou Riesling d’Alsace. Un vin de Savoie ou un Sancerre sera également le bienvenu.  

Vous pouvez continuer la suite du repas avec un blanc sec sur le plat principal, mais tout dépendra de la nature du plat. La règle est de ne pas servir un vin léger sur un plat complexe ou plat en sauce, tout comme vous éviterez un vin fort en intensité sur un poisson ou une viande blanche. Par exemple avec des plat classiques type poulet rôti, gratin de pâtes, tagliatelles au saumon, vous pouvez les accompagner de vins blancs avec des notes vives, acides et fruitées qui viendront relever un repas sobre et léger en goût. Vous pouvez garder notre Riesling d’Alsace, qui conviendra parfaitement. Mais un vin de Loire sera également le bienvenu, avec un Vouvray sec par exemple ou un Touraine.

Coté rouge avec un plat léger, vous pouvez vous orienter vers un vin rouge fin mais avec suffisamment d’arômes comme un Beaujolais ou Bourgogne, ils seront particulièrement bien adaptés. En revanche, si le plat de résistance est une viande rouge en sauce ou un gibier, orientez-vous davantage sur un vin plus expressif et puissant. Si le choix est immense, nous saurions vous conseillez un Chinon ou un Saumur pour des vins de la Loire, un Pomerol Saint-Emilion pour un vin du sud-ouest bordelais, ou Châteauneuf-du-Pape pour un vin du sud. La puissance de leurs tanniques relèvera à merveille ces plats savoureux et généreux, tout en leur apportant une touche minérale pour rendre l’ensemble plus digeste.

Il est important de souligner que certains spécialistes des mariages entre vins et mets s’accordent à dire que la complémentarité n’est pas nécessairement la seule règle à suivre. Naturellement (ou pas) vous aurez tendance comme nous venons de le voir à accompagner un plat léger par un vin léger, un plat plus riche par un vin moyen, et un plat plus élaboré par un vin plus corsé. Un autre principe, celui du contraste, cherche à réunir un vin et un plat apparemment opposé sur un gustatif. Il s’agit de trouver dans un vin des éléments de contraste et des arômes qui ne se trouvent pas dans votre plat et qui ne pourrons que le rendre meilleur. Par exemple sur un poisson au beurre ou un poulet à la crème, vous pourrez aisément les marier à un Vouvray sec ou un Chablis qui viendront équilibrer l’épaisseur du plat. Sur un plat plus rustique, type des andouillettes ou un risotto aux champignons, un Chardonnay ou un Sylvaner offriront des notes fruitées et apporteront un beau contraste. Vous pouvez appliquer le principe du contraste à chaque fois que vous déguster un plat simple en vous posant la question : avec quel bon vin vais-je pouvoir associer tel plat ? Votre imagination et votre bon sens sauront vous guider et pour vous aider dans ces associations nous vous donnons à la fin de ce guide les meilleurs accords mets et vins, certains mariages étant gagnants à coups sûr. 

 

Le vin idéal pour un dîner en tête à tête

Si les vins pétillants sont synonymes de fêtes, le vin rouge est associé au romantisme.

Aussi pour séduire votre moitié lors d’une soirée en tête à tête, optez pour un vin rouge frais aux arômes de fruits. Ainsi une bouteille de Beaujolais, type Gamay sera toujours une réussite à déboucher à l’apéritif. Un Cabernet Sauvignon, sera également un excellent choix. Les femmes apprécient souvent le vin souple et moelleux, comme un Bourgogne ou un vin de Loire, qui ne sera pas trop tannique et accompagnera aisément un plat léger et fin.

Coté blanc, un vin doux et moelleux constituera une proposition toujours intéressante, quoique plus difficile à accorder avec un repas s’il est trop liquoreux.  Optez pour un vin blanc léger type Chablis, Graves ou un Languedoc. Ce seront de merveilleux compagnons pour accompagner des plats tels que les poissons fumés, les viandes blanches et autres volailles. Mais également des plats plus exotiques tels que les sushis ou plats à base de curry et épicés. Ils accompagneront également parfaitement vos fromages, et notamment les chèvres.  Enfin, avec un bon dessert, un vin rond et charnu (Sauternes, Muscat) ou un pétillant (Crémant d’Alsace) sera le prélude d’une soirée sensuelle et romantique réussie.

 

Offrir un vin pour une invitation

Offrir une bouteille, surtout lorsque notre hôte est amateur de vin, est toujours un cadeau éclairé et qui sera apprécié. Car une bouteille de vin, si elle est bien choisie, en plus d’être la promesse d’un beau moment de partage et de dégustation futur, est un symbole. C’est un symbole de savoir-faire, de richesse culturelle et de valeur.

Toutes les occasions sont bonnes pour offrir une bonne bouteille de vin : une invitation, un anniversaire, un départ en retraite, une date importante, un cadeau de remerciement…Mais encore faut-il offrir la bonne bouteille !

Oubliez les vins de tous les jours qu’on aime sortir à l’occasion d’un apéritif ou à un dîner…